1er juillet 2024 à 12h – Webinaire LaborIA Explorer

Le premier webinaire du LaborIA se déroulera lundi 1er juillet 2024 de 12h à 13h sur Livestorm et sera consacré aux travaux de la première zone d’expérimentation : LaborIA Explorer.

Après deux années d’enquêtes, le LaborIA Explorer vient de publier ses résultats et recommandations sur les interactions humain-système d’IA et les enjeux d’appropriation dans dans le monde du travail.

Participez au webinaire LaborIA Explorer pour :

  • Découvrir le LaborIA, ses activités et ses acteurs
  • Comprendre les méthodes et les conclusions de nos travaux de recherche et d’expérimentation
  • Explorer les transformations du travail liées à l’IA et les enjeux de son appropriation
  • Échanger avec les acteurs du laboratoire et poser toutes vos questions

Programme détaillé à venir

20-22 novembre 2023 – Colloque international « Intelligence artificielle et transformations du travail » à Grenoble

La Chaire éthique & IA est une des chaires de l’institut multidisciplinaire en intelligence artificielle de Grenoble (MIAI). Elle vise à développer une compréhension philosophique de l’Intelligence Artificielle, par la recherche, la formation et la valorisation. Elle est ancrée dans la discipline philosophique et reflète les activités de l’Institut de Philosophie de Grenoble (IPhiG), une unité de recherche de l’Université Grenoble Alpes.

Intelligence artificielle et transformations du travail

Le déploiement de l’IA dans les environnements professionnels amène les experts à se questionner sur les transformations en cours et à venir. L’efficacité, la fiabilité et la rapidité des systèmes d’IA favorisent la montée de perspectives divergentes. D’une part, un courant plutôt “socio-pessimiste” craint que les humains soient remplacés par les machines. Ce qui entraînerait des pertes d’emploi et une augmentation des inégalités. D’autre part, une position plus “techno-optimiste” considère que la coopération entre l’IA et les humains peut être vectrice d’émancipation, permettant aux humains de se concentrer sur des tâches plus significatives et créatives. Quelle que soit la perspective, on peut présumer que l’IA aura des implications sur la valeur du travail et sur les conditions de travail dans un avenir proche. 

Le colloque réunit des experts internationaux pour proposer une philosophie sociale de l’IA et du travail, ancrée dans un cadre éthique. Il se décline sur trois axes de recherche : l’histoire du débat sur le remplacement technologique, les conditions de travail avec l’IA et les transformations de l’équité et de la justice. Cet événement sera donc l’occasion de débattre des réflexions émergeant de la littérature scientifique quant aux effets de l’IA sur le travail.

Deux journée et demie pour appréhender le sujet

Le LaborIA est partenaire du colloque qui sera notamment introduit par Bruno Sportisse, PDG d’Inria et Président du Comité exécutif du LaborIA ainsi que par Yann Ferguson, Directeur scientifique du LaborIA.

L’événement se tiendra à la Maison de la Création et de l’Innovation sur le campus de l’Université Grenoble Alpes et le programme s’articulera autour de 5 sessions thématiques :

  • L’IA dans le domaine médical
  • Ethique et justice au travail
  • Conditions de travail
  • Remplacement des humains par les machines : mythe ou réalité ?
  • Etudes de cas

Les participants pourront aussi assister à une table ronde internationale centrée sur les perspectives éthiques et légales de l’IA au travail.

26 septembre 2023 – Le LaborIA organise son premier colloque sur les transformations du travail par l’IA

Objectifs

Ce colloque sera l’occasion de partager les enseignements des travaux du LaborIA et d’autres recherches, tout en les mettant en dialogue avec différents angles de recherche dans une perspective pluridisciplinaire. A l’appui d’éclairages experts et de cas empiriques, l’objectif sera d’appréhender les enjeux posés par l’IA sur le travail et de se projeter collectivement vers une modernité réflexive pour mieux anticiper les conséquences politiques, économiques et scientifiques sur ce thème d’avenir.

Comment les individus s’approprient, utilisent, contournent ou détournent les outils liés à l’IA dans leurs pratiques de travail ? Au-delà de la “geek economy”, comment ces nouvelles briques technologiques s’inscrivent-elles dans le quotidien des organisations ? De quelle manière bousculent et reconfigurent-elles certains métiers – et même la définition d’un “travail d’humain” ? Avec l’IA, quelles nouvelles formes de dialogue en entreprise, quels modèles socio-productifs inventer pour demain ? 

Après une matinée dédiée au croisement de travaux scientifiques sur l’IA, l’après-midi offrira une scène de réflexion sur les futurs possibles du monde du travail à l’ère des IA. Elle croisera les expériences et expertises d’acteurs économiques et institutionnels qui conçoivent, mettent en œuvre, financent et pensent l’intégration professionnelle des IA d’aujourd’hui et de demain.

Programme

8h30 – 9h00 : ACCUEIL

9h00 – 9h15 : MOT D’OUVERTURE par les partenaires (Ministère du Travail, du Plein emploi et de lʼInsertion, Inria, Matrice)

9h15 – 9h45 : INTRODUCTION par le Keynote speaker

  • Pascal Picq, Paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France

9h50 – 10h50 : PANEL 1 – Présentation des résultats du LaborIA Explorer, première zone dʼexpérimentation du LaborIA

  • Simon Borel, Sociologue, chercheur du LaborIA Explorer, Matrice
  • Jean Condé, Sociologue, Directeur scientifique de Matrice
  • Yann Ferguson, Sociologue et Directeur scientifique du LaborIA

10h50 – 11h05 : PITCHS DES POSTERS de chercheurs travaillant sur différentes problématiques autour des impacts de lʼIA sur le travail

  • Louis Devillaine, Doctorant – IA et systèmes techniques complexes, PACTE (CNRS & UGA) & chaire éthique et IA
  • Tamari Gamkrelidze, Docteure en recherche-innovation, Expleo, Cnam-CRTD
  • Quentin Genissel, Doctorant – Management algorithmique, Université Paris Dauphine PSL
  • Valentin Goujon, Doctorant – Deep learning, Médialab Sciences Po
  • Tanguy Mercier, Ingénieur, Matrice

11h05 – 11h20 : Pause

11h20 – 12h40 :
PANEL 2 – Les transformations du travail au niveau de lʼindividu

  • Modérateur : Marie Benedetto-Meyer, sociologue, Dares
  • Gérald Gaglio, Sociologue des organisations, Université Côte d’Azur
  • Clément Le Ludec, Chercheur en sociologie du travail, Institut Polytechnique de Paris / Télécom Paris
  • Claire Marzo, Maître de conférence en Droit Public, Université Paris-Est Créteil

PANEL 3 – Les transformations du travail au niveau du collectif, de lʼorganisation

  • Modérateur : Moustafa Zouinar, chercheur en ergonomie, Orange Innovation
  • Joffrey Becker, Anthropologue des sciences et des techniques, ENSEA-ETIS
  • Anca Boboc, Sociologue du travail et des organisations, Orange Innovation
  • Emmanuelle Mazuyer, Directrice de recherche en droit, CNRS, CERCRID,coordinatrice du projet TraPlaNum
  • Christine Sybord, Maître de Conférences en Sciences de gestion : systèmes d’information, management de projets, Université de Lyon

12h40 – 13h40 : Déjeuner (buffet)

13h40 – 15h40 : CONFÉRENCES INTERACTIVES
Nous penserons les transformations du travail en prenant en compte les évolutions de lʼIA, à horizon 2035, sous lʼangle de 3 thématiques déterminantes. Chaque thématique sera contextualisée par un expert qui partagera les différents éléments essentiels pour pouvoir construire des scénarios.
Dans un second temps, le public sera invité à se positionner sur les situations présentées.

  • Conférence introductive “Les IA génératives” (30 min) – Bertrand Braunschweig, Coordonnateur scientifique de Confiance.ai, IRT SystemX
  • Thématique 1 : Droit du travail (30 min) – Claire Marzo, Maître de conférence en Droit Public, Université Paris-Est Créteil
  • Thématique 2 : Géopolitique (30 min) – Julien Nocetti, chercheur, programme Géopolitique des technologies, Ifri
  • Thématique 3 : Climat (30 min) – Association Latitudes

15h40 – 16h10 : PANEL de clôture

  • Pascal Picq, Paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France
  • Yann Ferguson, Sociologue et Directeur scientifique du LaborIA

16h10 – 16h30 : CONCLUSION : Perspective socio-historique

  • François-Xavier Petit, Historien et Directeur général de Matrice

Comité d’organisation

  • Simon Borel, Chercheur en sciences sociales, chercheur principal du LaborIA Explorer, Matrice
  • Jean Condé, Chercheur en sciences sociales, Directeur scientifique de la zone LaborIA Explorer, Matrice
  • Yann Ferguson, Directeur scientifique du LaborIA, Inria
  • Sarah Gubitta, Chercheuse en sciences sociales, responsable du cadrage scientifique du colloque, Matrice
  • Lucie Poulet, Ingénieure projet pour le LaborIA Explorer et le colloque, Matrice

Vous avez des questions ?

Ecrivez-nous :