LaborIA, le podcast – Épisode n°5 : Management et relations sociales

Le podcast du LaborIA explore les impacts de l’intelligence artificielle sur le travail. Au fil des épisodes, nous suivons une équipe de chercheurs en sciences sociales dans leurs enquêtes terrain et questionnons des experts des transformations du travail.

Quels impacts de l’IA sur la vie d’équipe et les rapports humains au travail ?

C’est un fait : l’IA charrie une grande promesse d’efficacité, que ce soit grâce à une rationalisation des coûts, l’amélioration des process ou une prise en charge des tâches les plus chronophages. Mais face à cette optimisation sans précédent, que reste-t-il de toutes les relations sociales qui font le sel du travail : l’empathie, la communication, la résolution des conflits, l’esprit d’équipe ? L’automatisation de tâches gestionnaires et la montée d’un management algorithmique contribuent-elles à transformer (voire à remplacer) le management ?

Comment l’IA vient-elle bouleverser les relations interpersonnelles et le management ?  Et comment donc bien faire la part des choses entre augmentation de la productivité et préservation du rapport humain ?

Réponses avec :

  • Bénédicte Le Deley, Directrice Générale de Défense mobilité, l’agence de reconversion de la Défense, chargée de la transition professionnelle des militaires dans la vie civile
  • Giada Pistilli, Chercheuse en philosophie, Spécialiste de l’éthique des IA conversationnelles, Responsable de l’éthique chez Hugging Face
  • Simon Borel, Sociologue et Responsable Innovation au sein de Matrice.

LaborIA, le podcast – Épisode n°4 : Savoir-faire et reconnaissance

Le podcast du LaborIA explore les impacts de l’intelligence artificielle sur le travail. Au fil des épisodes, nous suivons une équipe de chercheurs en sciences sociales dans leurs enquêtes terrain et questionnons des experts des transformations du travail.

L’IA, un nouveau défi pour la reconnaissance du savoir-faire au travail ?

Dans un témoignage récent, Zachary Loeb, un enseignant en histoire et sociologie des sciences, expliquait en quoi les IA génératives avait profondément modifié son métier. Et comment, avec la généralisation de ChatGPT, son métier de professeur s’était transformé en un métier d“enquêteur” chargé de traquer le moindre contenu généré par l’IA dans les copies de ses élèves.
Avec son témoignage, une question se pose : en transformant les tâches associées à un métier, comment l’IA impacte la reconnaissance et le savoir-faire au travail ? Et comment en saisir les nuances et les subtilités ?

Réponses avec les invités suivants :

  • Murielle Popa-Fabre, experte en Machine Learning et NLP au Conseil de l’Europe pour la gouvernance de l’IA
  • Pablo Lamotte, Responsable R&D de Bonhomme Bâtiment, l’un des terrains d’investigation du LaborIA
  • Simon Borel, Sociologue et Responsable Innovation au sein de Matrice.

LaborIA, le podcast – Épisode n°3 : Surveillance et autonomie

Le podcast du LaborIA explore les impacts de l’intelligence artificielle sur le travail. Au fil des épisodes, nous suivons une équipe de chercheurs en sciences sociales dans leurs enquêtes terrain et questionnons des experts des transformations du travail.

Les implications de l’IA dans la surveillance au travail : réalité ou fantasme ?

Sept décennies après la publication de 1984 de George Orwell, Big Brother demeure LA métaphore qui écrase toutes les autres quand on parle de surveillance et de technologie. Sauf qu’à force de cuisiner Big Brother à toutes les sauces, on risque d’avoir la nausée, et surtout de ne pas bien saisir la complexité du sujet. Pour plonger dans la réalité des implications de l’IA en la matière, esquivons les fantasmes orwelliens le temps d’un épisode pour explorer très concrètement la réalité du terrain.  

Comment l’IA peut-elle intégrer des outils de surveillance dans le travail ? Quelles utilisations peuvent-elles en être faites ? Quels sont les risques, les avantages ? Quel rôle joue l’éthique dans l’encadrement de la surveillance ? 

Réponses avec :

  • François Mattens, Directeur Affaires publiques et partenariats stratégiques chez XXII, une solution d’analyse vidéo en temps réel
  • Yann Ferguson, spécialiste des mutations au travail, Docteur en sociologie, et Directeur scientifique du LaborIA.

LaborIA, le podcast – Épisode n°2 : IA et responsabilité au travail

Le podcast du LaborIA explore les impacts de l’intelligence artificielle sur le travail. Au fil des épisodes, nous suivons une équipe de chercheurs en sciences sociales dans leurs enquêtes terrain et questionnons des experts des transformations du travail.

Comment repenser la responsabilité au travail à l’ère de l’IA ?

Les systèmes d’IA nous orientent, nous conseillent la marche à suivre, nous avertissent d’une possible anomalie, ou font même parfois à notre place certaines tâches routinières.
Dès lors que nos choix ne sont plus totalement nos choix, puisqu’ils ont été incités ou prévenus, on peut se demander ce que devient le sens de la responsabilité auquel nous sommes tous attachés. 

Existe-t-il des voies intermédiaires, des combinaisons homme-machine vectrices de renforcement de la responsabilité ? Quel rôle jouent les différents acteurs du travail dans cette gestion de la responsabilité ? 

Les invités discutent des défis auxquels sont confrontés les personnes qui travaillent et les concepteurs de solutions d’IA, ainsi que des stratégies pour penser un meilleur équilibre entre l’humain et la machine au travail. 

  • Simon Borel, Sociologue et Responsable Innovation de Matrice
  • Sylvain Dalmas, Président d’Alia Santé, startup qui accompagne les biotechs et medtechs sur la mise en place de l’IA au service de la santé
  • Maxime Donabedian, Responsable Innovation chez Air France Industries, en charge de solutions d’IA qui permettent la détection de défauts moteurs

20-22 novembre 2023 – Colloque international « Intelligence artificielle et transformations du travail » à Grenoble

La Chaire éthique & IA est une des chaires de l’institut multidisciplinaire en intelligence artificielle de Grenoble (MIAI). Elle vise à développer une compréhension philosophique de l’Intelligence Artificielle, par la recherche, la formation et la valorisation. Elle est ancrée dans la discipline philosophique et reflète les activités de l’Institut de Philosophie de Grenoble (IPhiG), une unité de recherche de l’Université Grenoble Alpes.

Intelligence artificielle et transformations du travail

Le déploiement de l’IA dans les environnements professionnels amène les experts à se questionner sur les transformations en cours et à venir. L’efficacité, la fiabilité et la rapidité des systèmes d’IA favorisent la montée de perspectives divergentes. D’une part, un courant plutôt “socio-pessimiste” craint que les humains soient remplacés par les machines. Ce qui entraînerait des pertes d’emploi et une augmentation des inégalités. D’autre part, une position plus “techno-optimiste” considère que la coopération entre l’IA et les humains peut être vectrice d’émancipation, permettant aux humains de se concentrer sur des tâches plus significatives et créatives. Quelle que soit la perspective, on peut présumer que l’IA aura des implications sur la valeur du travail et sur les conditions de travail dans un avenir proche. 

Le colloque réunit des experts internationaux pour proposer une philosophie sociale de l’IA et du travail, ancrée dans un cadre éthique. Il se décline sur trois axes de recherche : l’histoire du débat sur le remplacement technologique, les conditions de travail avec l’IA et les transformations de l’équité et de la justice. Cet événement sera donc l’occasion de débattre des réflexions émergeant de la littérature scientifique quant aux effets de l’IA sur le travail.

Deux journée et demie pour appréhender le sujet

Le LaborIA est partenaire du colloque qui sera notamment introduit par Bruno Sportisse, PDG d’Inria et Président du Comité exécutif du LaborIA ainsi que par Yann Ferguson, Directeur scientifique du LaborIA.

L’événement se tiendra à la Maison de la Création et de l’Innovation sur le campus de l’Université Grenoble Alpes et le programme s’articulera autour de 5 sessions thématiques :

  • L’IA dans le domaine médical
  • Ethique et justice au travail
  • Conditions de travail
  • Remplacement des humains par les machines : mythe ou réalité ?
  • Etudes de cas

Les participants pourront aussi assister à une table ronde internationale centrée sur les perspectives éthiques et légales de l’IA au travail.

LaborIA, le podcast – Épisode introductif : L’IA au travail, quelle transformation des réalités humaines ?

Le podcast du LaborIA explore les impacts de l’intelligence artificielle sur le travail. Au fil des épisodes, nous suivons une équipe de chercheurs en sciences sociales dans leurs enquêtes terrain et questionnons des experts des transformations du travail.

Comment appréhender le futur du travail avec l’IA ?

Avec l’avènement de ChatGPT, le sujet de l’IA est revenu au cœur des préoccupations. Nous constatons chaque jour que de nouveaux outils d’intelligence artificielle sont inventés pour rendre le travail plus efficace, moins redondant. 

Au fil des épisodes du podcast, des experts du Ministère du Travail, de l’INRIA, de Matrice et du monde de la recherche partagent leurs réflexions sur l’avenir du travail à l’ère de l’IA.

En quoi cette technologie favorise-t-elle ou entrave-t-elle notre capacité d’agir au travail ? Quelles sont les nouvelles identités professionnelles des salariés et managers ? A-t-on le choix de « ce progrès » ou y est-on contraint par la compétition économique ? 

Les invités de cet épisode introductif explorent les grandes questions posées par l’IA au travail et présentent le LaborIA ainsi que les premiers travaux de la zone d’expérimentation LaborIA Explorer.

  • Lamia Abed, Chargée de mission anticipation et développement de l’emploi et des compétences au Ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion
  • Jean Condé, Directeur scientifique de Matrice
  • Yann Ferguson, Docteur en sociologie et Directeur scientifique du LaborIA

Hub France IA – ChatGPT : Usages, impacts et recommandations

Le Hub France IA est une association qui vise à fédérer les acteurs de l’écosystème pour promouvoir et développer l’intelligence artificielle au niveau national et européen.. Rassemblant plus de 150 membres et partenaires, le Hub France IA soutient le développement économique de l’écosystème IA, participe à l’émergence de nouveaux projets structurants et s’engage dans un modèle centré sur l’éthique.

Le groupe de travail “ChatGPT” du Hub France IA a étudié pendant plusieurs semaines le fonctionnement de l’IA générative d’Open AI ainsi que ses usages et ses limites, puis, tenté de définir les premiers impacts tangibles.
Ce travail d’envergure s’accompagne de recommandations qui sont le résultat d’une co-construction avec de nombreux partenaires de son écosystème : startups (Aleia, ClicNWork, Datavaloris, DecisionBrain, Neovision…), grands groupes (Atos, BNP Paribas, EDF, SNCF, etc.), établissements d’enseignement supérieur (ESSEC BS, Université Sorbonne, etc.), administrations publiques (DGAC, DGE, etc.), médias (FranceTV, France 2), ainsi que le LaborIA.

La note de synthèse aborde :

  1. Le fonctionnement et les limites de ChatGPT et plus largement des modèles de langage et de l’agent conversationnel ;
  2. Les usages de ChatGPT par domaine (relation client et marketing, développement informatique, cybersécurité, banque et assurance, bâtiment et travaux publics, recherche, enseignement, éthique, journalisme, ressources humaines, droit, santé…) ;
  3.  Les impacts de ChatGPT pour les entreprises, l’emploi, l’environnement, l’éthique et l’enseignement ;
  4. Les recommandations à destination des entreprises, des institutions et de la société civile pour adopter un usage raisonné de ces nouvelles technologies.

Le Hub France IA conseille aux organisations (et à la société en générale) de se préparer dès maintenant au déferlement des applications de l’IA générative pour en tirer un maximum de bénéfices et pallier aux risques décrits dans le rapport. Parmi les recommandations, on retrouve la formation massive des salariés, la diffusion d’une charte de bonnes pratiques ou encore la protection des données confidentielles et le développement de solutions souveraines.
Dans la lignée des travaux du LaborIA, le rapport précise que « Les entreprises peuvent notamment, afin de minimiser les risques liés à l’utilisation de ChatGPT, publier une charte d’usage avec des règles d’utilisation claires, former les collaborateurs sur les limites et la précision de l’outil et mettre en place des outils de détection et de supervision pour prévenir les failles de cybersécurité, corriger les erreurs, les biais ou les incohérences. »

Le LaborIA organise son premier colloque sur les transformations du travail par l’IA

Objectifs

Ce colloque sera l’occasion de partager les enseignements des travaux du LaborIA et d’autres recherches, tout en les mettant en dialogue avec différents angles de recherche dans une perspective pluridisciplinaire. A l’appui d’éclairages experts et de cas empiriques, l’objectif sera d’appréhender les enjeux posés par l’IA sur le travail et de se projeter collectivement vers une modernité réflexive pour mieux anticiper les conséquences politiques, économiques et scientifiques sur ce thème d’avenir.

Comment les individus s’approprient, utilisent, contournent ou détournent les outils liés à l’IA dans leurs pratiques de travail ? Au-delà de la “geek economy”, comment ces nouvelles briques technologiques s’inscrivent-elles dans le quotidien des organisations ? De quelle manière bousculent et reconfigurent-elles certains métiers – et même la définition d’un “travail d’humain” ? Avec l’IA, quelles nouvelles formes de dialogue en entreprise, quels modèles socio-productifs inventer pour demain ? 

Après une matinée dédiée au croisement de travaux scientifiques sur l’IA, l’après-midi offrira une scène de réflexion sur les futurs possibles du monde du travail à l’ère des IA. Elle croisera les expériences et expertises d’acteurs économiques et institutionnels qui conçoivent, mettent en œuvre, financent et pensent l’intégration professionnelle des IA d’aujourd’hui et de demain.

Programme

8h30 – 9h00 : ACCUEIL

9h00 – 9h15 : MOT D’OUVERTURE par les partenaires (Ministère du Travail, du Plein emploi et de lʼInsertion, Inria, Matrice)

9h15 – 9h45 : INTRODUCTION par le Keynote speaker

  • Pascal Picq, Paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France

9h50 – 10h50 : PANEL 1 – Présentation des résultats du LaborIA Explorer, première zone dʼexpérimentation du LaborIA

  • Simon Borel, Sociologue, chercheur du LaborIA Explorer, Matrice
  • Jean Condé, Sociologue, Directeur scientifique de Matrice
  • Yann Ferguson, Sociologue et Directeur scientifique du LaborIA

10h50 – 11h05 : PITCHS DES POSTERS de chercheurs travaillant sur différentes problématiques autour des impacts de lʼIA sur le travail

  • Louis Devillaine, Doctorant – IA et systèmes techniques complexes, PACTE (CNRS & UGA) & chaire éthique et IA
  • Tamari Gamkrelidze, Docteure en recherche-innovation, Expleo, Cnam-CRTD
  • Quentin Genissel, Doctorant – Management algorithmique, Université Paris Dauphine PSL
  • Valentin Goujon, Doctorant – Deep learning, Médialab Sciences Po
  • Tanguy Mercier, Ingénieur, Matrice

11h05 – 11h20 : Pause

11h20 – 12h40 :
PANEL 2 – Les transformations du travail au niveau de lʼindividu

  • Modérateur : Marie Benedetto-Meyer, sociologue, Dares
  • Gérald Gaglio, Sociologue des organisations, Université Côte d’Azur
  • Clément Le Ludec, Chercheur en sociologie du travail, Institut Polytechnique de Paris / Télécom Paris
  • Claire Marzo, Maître de conférence en Droit Public, Université Paris-Est Créteil

PANEL 3 – Les transformations du travail au niveau du collectif, de lʼorganisation

  • Modérateur : Moustafa Zouinar, chercheur en ergonomie, Orange Innovation
  • Joffrey Becker, Anthropologue des sciences et des techniques, ENSEA-ETIS
  • Anca Boboc, Sociologue du travail et des organisations, Orange Innovation
  • Emmanuelle Mazuyer, Directrice de recherche en droit, CNRS, CERCRID,coordinatrice du projet TraPlaNum
  • Christine Sybord, Maître de Conférences en Sciences de gestion : systèmes d’information, management de projets, Université de Lyon

12h40 – 13h40 : Déjeuner (buffet)

13h40 – 15h40 : CONFÉRENCES INTERACTIVES
Nous penserons les transformations du travail en prenant en compte les évolutions de lʼIA, à horizon 2035, sous lʼangle de 3 thématiques déterminantes. Chaque thématique sera contextualisée par un expert qui partagera les différents éléments essentiels pour pouvoir construire des scénarios.
Dans un second temps, le public sera invité à se positionner sur les situations présentées.

  • Conférence introductive “Les IA génératives” (30 min) – Bertrand Braunschweig, Coordonnateur scientifique de Confiance.ai, IRT SystemX
  • Thématique 1 : Droit du travail (30 min) – Claire Marzo, Maître de conférence en Droit Public, Université Paris-Est Créteil
  • Thématique 2 : Géopolitique (30 min) – Julien Nocetti, chercheur, programme Géopolitique des technologies, Ifri
  • Thématique 3 : Climat (30 min) – Association Latitudes

15h40 – 16h10 : PANEL de clôture

  • Pascal Picq, Paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France
  • Yann Ferguson, Sociologue et Directeur scientifique du LaborIA

16h10 – 16h30 : CONCLUSION : Perspective socio-historique

  • François-Xavier Petit, Historien et Directeur général de Matrice

Comité d’organisation

  • Simon Borel, Chercheur en sciences sociales, chercheur principal du LaborIA Explorer, Matrice
  • Jean Condé, Chercheur en sciences sociales, Directeur scientifique de la zone LaborIA Explorer, Matrice
  • Yann Ferguson, Directeur scientifique du LaborIA, Inria
  • Sarah Gubitta, Chercheuse en sciences sociales, responsable du cadrage scientifique du colloque, Matrice
  • Lucie Poulet, Ingénieure projet pour le LaborIA Explorer et le colloque, Matrice

Vous avez des questions ?

Ecrivez-nous :

LaborIA, le podcast – Épisode spécial : Pourquoi analyser les transformations du travail par l’IA ?

Le podcast du LaborIA explore les impacts de l’intelligence artificielle sur le travail. Au fil des épisodes, nous suivons une équipe de chercheurs en sciences sociales dans leurs enquêtes terrain et questionnons des experts des transformations du travail.

Pourquoi analyser les transformations du travail par l’IA ?

Après avoir diffusé les premiers résultats du LaborIA Explorer, nous vous proposons de vous approcher au plus près de la réflexion des acteurs qui pensent et préparent le déploiement d’une IA éthique et responsable dans le monde professionnel.

Comment anticiper au mieux la place de l’IA dans le travail ? Comment les politiques publiques s’emparent des enjeux de l’IA ? Comment l’IA va-t-elle jouer un rôle dans cette quête de sens au travail ? Réponses dans ce premier volet, qui inaugure une série à découvrir dès l’automne 2023.

Écoutez cet épisode inédit, avec pour invités :

Débat du jour sur RFI : L’IA est-elle une menace pour l’emploi ? Avec Yann Ferguson, Directeur scientifique du LaborIA

L’intelligence artificielle est-elle une menace pour l’emploi ?

Parmi les enjeux majeurs du déploiement de l’IA dans notre société, la question de ses effets sur l’emploi alimente de nombreux débats. Pléthores d’études sont parus dernièrement pour tenter de projeter l’impact de l’IA sur l’emploi. L’IA va-t-elle supprimer des emplois ? En créer de nouveaux ? Dans quelle mesure ? A quelles mutations devrons-nous faire face ? Comment les accompagner et qui pour les arbitrer ?

Pour débattre, Yann Ferguson, docteur en Sociologie et Directeur scientifique du LaborIA, était aux côtés de Salima Benhamou, docteur en Économie, économiste du Travail à France Stratégie, membre du Comité exécutif du LaborIA ainsi que Manuel Gea, spécialiste de l’IA, fondateur et PDG de l’entreprise BMsystems spécialisée dans la santé.

“Débat du jour” est une émission quotidienne sur RFI, présentée par Romain Auzouy, dans laquelle des experts reconnus abordent une question de société et confrontent leurs points de vue.